Transport au Sénégal – Application des mesures : l’heure de départ…

Transport au Sénégal – Application des mesures : l’heure de départ…

C’est ce jeudi que devraient entrer en vigueur 7 mesures sur les 22 prises lors du Conseil interministériel sur la sécurité routière, tenu au lendemain de l’accident de Sikilo qui a fait 41 morts.

Certaines mesures prises lors du Conseil interministériel, tenu lundi après l’accident mortel à Kaffrine, vont entrer en vigueur aujourd’hui. Lors de cette rencontre, instruction a été donnée au ministre de l’Intérieur et à celui des Transports, « de prendre dans les 72 heures, un arrêté interministériel portant interdiction de circuler pour les véhicules de transport public de voyageurs sur les routes interurbaines entre 23 heures et 5 heures et rappelant les horaires de circulation des véhicules de transport de marchandises dans Dakar ». C’est à ce jour également que l’arrêté « portant limitation de la durée d’exploitation à 10 ans pour les véhicules de transport de personnes et à 15 ans pour les véhicules de transport de marchandises », doit être pris par le ministère en charge des Transports terrestres. 

Il en sera de même aussi pour celui « interdisant toute transformation de véhicules destinés au transport de marchandises en véhicules de transport de passagers ». Autre arrêté qui doit être publié ce jeudi, c’est celui « portant interdiction de toute transformation des véhicules visant à augmenter les places assises pour les passagers ou à créer des porte-bagages supplémentaires ». Dans la même dynamique, le ministère des Transports doit publier l’arrêté « interdisant la pose et l’usage des porte-bagages, et prescrivant le démantèlement de ceux déjà fixés sur les véhicules de transport de personnes », et soumettre au gouvernement, le document « portant révision de l’âge minimum pour obtenir le permis pour conduire les véhicules de transport urbain et interurbain de personnes à 25 ans et à 23 ans pour les véhicules de transport interurbain de marchandises ». 

C’est à ce jour également que l’arrêté « portant limitation de la durée d’exploitation à 10 ans pour les véhicules de transport de personnes et à 15 ans pour les véhicules de transport de marchandises », doit être pris par le ministère en charge des Transports terrestres. 

X